Création 2021

Dans Les cent mille derniers quarts d’heure, Sara embrasse différents corps, les siens et les autres, ceux de sa famille. Son corps est un ensemble de prises de paroles, qui interroge nos tentatives de fuite, nos chutes puis nos rêves, notre envie de ne pas ressembler à nos mères, nos oncles, et ce qui nous lie à eux, quoi qu’on fasse.

 

Mise en scène, chorégraphie et interprétation Matthieu Barbin – Travail des voix et regard extérieur Dalila Kathir – Travail des textes Jonathan Drillet – Son Vanessa Court – lumières Loren Palmer – Costume Cédrick Debeuf – Perruque Sébastien Poirier
Production Le Petit Bureau, coproduction et soutiens Manège, scène nationale – Reims / Centre Chorégraphique National d’Orléans / Les Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis / Scène Nationale d’Orléans / Centre National de la Danse – Pantin, dans le cadre de prêts de studios